Histoire

1901

La Fabbrica Italiana Automobili Torino nouvellement créée présenta à l'exposition de Milan deux omnibus et un camion de pompiers révolutionnaire. Ceci prépara le terrain pour le lancement du premier véritable camion Fiat : le 24 ch.

1903

La production de véhicules commerciaux légers commença avec le 24 ch, ainsi nommé en raison de la puissance de son moteur, que l'on mesurait à l'époque en puissance de chevaux-vapeur. De petit gabarit, c'est-à-dire à peu près de même gabarit que les véhicules d'aujourd'hui, le 24 ch offrait les mêmes usages et la même capacité de charge qu'un véritable camion, avec un plateau en bois sec pouvant transporter jusqu'à 4 000 kg de marchandises.
Étant donné le caractère révolutionnaire du 24 ch, il s'avéra nécessaire de construire trois prototypes expérimentaux. Plusieurs tests furent organisés, et le 24 ch les réussit tous haut la main. Même les forces armées manifestèrent leur intérêt pour le nouveau véhicule.

1906

Le 24 ch fut produit à petite échelle, mais son successeur, le 18-24 ch à "voiture automotrice" connut un franc succès et fut produit en grand nombre.

1911

De 1911 à 1915 : ce fut le début de la production des premiers véritables véhicules commerciaux. L'impulsion pour la production émana principalement des besoins de la Première Guerre mondiale. Durant cette période, les exportations représentaient un pourcentage très conséquent du chiffre d'affaires de l'entreprise basée à Turin. Les armées devinrent les meilleurs clients de Fiat et peu après, l'entreprise fournissait les Ministères de la Guerre de la France, de la Russie, de la Grèce et de la Grande-Bretagne en véhicules commerciaux légers

En 1911 : le 1F fut lancé (le F signifiait « furgone », c'est-à-dire « fourgon »), et fut le premier véhicule doté d'une véritable carrosserie de fourgon. Avec une cylindrée de 1 846 cm³  et une capacité de chargement de 500 kg, ce véhicule agile, conçu sur le modèle de la voiture TIPO 1, était idéal pour les services de proximité. Pour cette raison, la Poste britannique en acheta plusieurs.

La même année, l'on assista au lancement de la 2F, plus robuste. Dérivé du TIPO 2 de 1910, il avait une cylindrée de 2 813 cm³, sa puissance était évaluée à environ 20 ch et sa capacité de charge était de 1 000 kg. Sa version camion, dotée d'une carrosserie bâchée, fut proposée comme camion militaire et largement utilisée pour transporter des hommes et du matériel. Elle fut aussi fournie à la British Royal Navy dans cette configuration.

1922

Après la crise économique de 1921, divers signes commencèrent à annoncer la reprise. La Loi sur le trafic routier fut réformée (la taxe routière fut abolie ainsi que les plaques d'immatriculation provinciales) et en mars 1923, les travaux sur la route principale entre Milan et les Lacs débutèrent et devaient aboutir à la première route réservant une voie spéciale aux véhicules commerciaux.

1925

Au vu des changements en cours, Fiat décida d'investir plus massivement dans la production de véhicules commerciaux, élargissant ainsi sa gamme et différenciant ses offres en termes de charge utile, de gabarit et de puissance de moteur. Durant cette période, la définition de « véhicule commercial léger » commença à se préciser.

Divers camions légers tels que le 502F, le 503F, le 505F, le 507F et le 509F furent produits afin de répondre à une demande croissante pour les véhicules visant à satisfaire des besoins professionnels et de transport spécifiques (y compris les véhicules à usage particulier tels que les ambulances, les camions de pompiers, les véhicules de la poste, etc.).

1928

Fiat s'efforça d'accélérer la croissance du transport routier en soutenant la planification de la route entre Turin et Milan, c'est-à-dire la route principale reliant les deux centres de production les plus importants d'Italie. La Società Anonima Vendita Autoveicoli (SAVA) fut aussi constituée pour permettre l'achat de véhicules à crédit et pour promouvoir les ventes.

1932


Fiat a travaillé en collaboration avec d'autres marques de Turin spécialisées dans la production de véhicules dans le but d'optimiser les coûts et de préparer le terrain pour un avenir prometteur.

Le fourgon Balilla était lancé en se basant sur le petit camion 508. Léger, manœuvrable et facile à conduire, « "le pygmée" », surnom donné à ce nouveau véhicule, était une version commerciale de la fameuse voiture Balilla. Il avait comme avantages le confort, une faible consommation de carburant, une vitesse maximale de 75 km et une capacité de charge située entre 320 et 380 kg. Ce fut un succès retentissant : en cinq ans, 113 000 Balillas ont été produits, y compris des versions camions !  Autre véhicule qui remonte à cette période de l'histoire : le tout premier camion Fiat doté d'un moteur diesel et spécialement conçu pour le transport de marchandises. Il s'agissait du 621, ayant une capacité de charge de 2 250 kg, une cabine fermée à deux portes, des vitres abaissables, un pare-brise ouvrable à pivot, un plateau de chargement pliable avec hayon et une option permettant de fixer des arches métalliques pour soutenir un toit bâché et étanche.

1934

Un moteur diesel quatre cylindres de 55 ch fut ajouté à la gamme comme alternative au moteur essence de 45 ch. Et ce n'est pas tout. Non seulement la série à succès 621 proposait des moteurs diesel et essence, mais elle était également disponible en version électrique, le bloc batterie étant rangé sous le compartiment passagers.

1947

Durant la première moitié des années 40, la production de Fiat a diminué de manière drastique au moment où la participation de l'Italie à la guerre prenait un mauvais tournant, principalement en raison des bombardements ayant dévasté la ville de Turin, ainsi que les fabriques Fiat et de nombreuses petites usines de munitions.
Fiat comprit alors que le développement économique concernait non seulement les grosses industries, mais également les petites entreprises indépendantes. Les commerçants et les marchands avaient besoin d'un mode de transport adapté à leurs besoins et leur permettant de transporter de petites quantités de marchandises, d'échantillons et de matériel. Cette vision se réalisa en 1947.

Encouragé par les très bonnes ventes du véhicule 1100, Fiat décida de produire une gamme de véhicules commerciaux dérivés.
La Fiat 1100 ALR fut un des tous premiers modèles à être produits immédiatement après la guerre. En plus de ses qualités exceptionnelles, voire uniques, ceci signifiait que la 1100 ALR deviendrait bientôt un des symboles de la reprise italienne. Équipée d'un moteur fiable, d'une transmission extrêmement robuste et d'un châssis résistant et polyvalent pouvant être adapté à toute une série d'utilisations (agriculture, industrie, transport de passagers et de marchandises), la Fiat 1100 ALR est considérée comme le véhicule précurseur des modèles commerciaux ultérieurs.

1967

Suite au succès de la multipla 600, Fiat a aussi renouvelé la gamme de ses véhicules commerciaux, en présentant la Fiat 238, un grand fourgon conçu sur le modèle mécanique de la Primula (Autobianchi) et doté d'un moteur 1,2 44 ch pour une vitesse maximale de 105 km/h.
Produite entre 1967 et 1983, la Fiat 238 était disponible en plusieurs versions dès son lancement : fourgon, camion, véhicules châssis-cabine, transport de voyageurs et ambulance. Cette philosophie a fortement influencé puis modelé les Fiat 242 et Ducato qui devaient suivre.

1975

Au milieu des années 70, Fiat s'est réorganisée pour se spécialiser dans divers secteurs. La production de véhicules industriels a été séparée de celle des voitures. IVECO a été fondée en 1975 (date importante dans l'histoire du transport routier), et la marque Fiat Véhicules commerciaux légers est née, faisant apparaître sur le marché les modèles 242, 850T, 900T et le Fiorino 127 (qui est fabriqué au Brésil et dont la production se poursuit à ce jour).
Produit jusqu'en 1987, le Fiat 242a dominé le marché durant toutes les années 70. Robuste et fiable, doté d'un seuil de chargement bas et d'un plateau de charge plat, il a aussi été vendu dans des versions spéciales, par exemple pour le transport public et mixte, ainsi que dans sa version « loisirs », véritable succès commercial grâce à son innovation et à sa capacité de conversion en camping-car.
En Italie comme en Europe, ces dernières années ont été marquées par une demande croissante pour les fourgons destinés aux livraisons urbaines et aux trajets entre villes.
La réponse de Fiat a été le 127 Fiorino, premier petit fourgon fabriqué en Italie. Le Fiorino s’est inspiré de la plate-forme du 127 (voiture la mieux vendue en Europe) dont il a conservé les qualités mécaniques ainsi que le confort matériel, tout en offrant une capacité de charge de 360 kg en plus du conducteur. Une série d'avantages le distingue de ses concurrents : un becquet, une cloison de cabine (amovible par sections) et des portes arrière verrouillables qui s'ouvrent à 90°.
Parmi les nouveaux produits  apparus en 1978, il faut mettre en avant la version Panorama de la gamme 238E, une neuf places conçue pour satisfaire le nouveau marché du transport de groupes. Construit pour emmener neuf passagers au travail ou en vacances, il offre des économies de consommation considérables, et il s'est rapidement imposé comme le véhicule idéal pour des secteurs aussi divers que l'hôtellerie, les sociétés de location de véhicules, les associations et le transport d'équipes sportives.

1981

Cette année fut marquée par la présentation d'un fourgon révolutionnaire : le Ducato x2/12. Développé à partir d'un design de 1978, le nouveau modèle avait pour but de proposer un véhicule commercial léger qui rencontrerait le succès à travers toute l'Europe. Le Ducato x2/30 a suivi le Ducato x2/12. Non seulement l'objectif a-t-il été atteint, mais les résultats ont dépassé toutes les attentes. La preuve en est que ce modèle est encore en production plus de 25 ans plus tard. 1981 fut également l'année du développement de la Fiorino pick-up pour satisfaire un besoin croissant de diversifier davantage les véhicules commerciaux, des fourgons aux pick-ups.

1995

Au cours des années 90, d'autres modèles à succès marchèrent dans les pas de la Ducato : Le Scudo, le Doblò et les versions « fourgon » dérivées de divers modèles de voitures.

Le Scudo fut lancé pour proposer un nouveau véhicule commercial aux professionnels cherchant un fourgon compact avec une bonne capacité de chargement et un style de conduite semblable à celui d'une voiture. 

2000

Le Doblò, produit en Turquie, fut lancé sur le marché italien en 2000 et sur les marchés internationaux en 2001. Ce fut un succès immédiat et remarquable.
Aussi, en 2000, le concept du pick-up, incarné pour la première fois par le Fiorino en 1981, évolua-t-il avec l'apparition de la Strada, une version pick-up de la Palio famille.

2006


Fiat Professional a poursuivi son expansion. Le Groupe a entièrement renouvelé sa gamme de produits et introduit de nouveaux modèles.

Le lancement du Nouveau Ducato. Un style distinctif et sophistiqué, un confort et une performance excellents, une télématique et des équipements de sécurité améliorés et enfin des coûts d'entretien raisonnables ont valu à la Ducato de nombreux prix de la part de la presse internationale qui la célèbre comme le meilleur véhicule adapté aux loisirs.
La même année, le Doblò Cargo a remporté le prestigieux "prix international du « Fourgon de l'année 2006 »" grâce à son design original, ses nouvelles versions à empattement plus long, ses brillants moteurs MultiJet à puissance diesel et naturelle, et à son volume et sa capacité de charge accrus.

2007

Le Nouveau Scudo fut lancé, combinant les caractéristiques d'une voiture (niveaux de performance, manœuvrabilité et confort) et celles plus typiques d'un véhicule commercial (espace, facilité de chargement et fiabilité). Le Nouveau Scudo ajouta une gamme complète de ‬monospaces‭‬ pour consolider les points forts du modèle précédent.

2008

L'année du Nouveau Fiorino, créé pour satisfaire les besoins les plus modernes du transport urbain de marchandises, et particulièrement adapté aux professionnels qui passent beaucoup de temps au volant ou qui font des livraisons (à savoir les commerçants, les techniciens d'entretien, les prestataires de services et les conducteurs de courriers express). Unique, innovant, original et d'un style dynamique, spacieux, compact, facile à charger, agile dans la circulation et ayant un coût d'entretien raisonnable, le Nouveau Fiorino a remporté le prestigieux prix "International du Fourgon de l'année 2009" pour sa sécurité, ses qualités de manœuvrabilité et pour sa capacité à « aller là où d'autres ne le peuvent pas ».

2010

Le Nouveau Doblò Cargo était la star absolue. Jusqu'à 4,6 m³ de volume, jusqu'à une tonne de charge utile jusqu'à 3,4 mètres pour le compartiment de chargement ; d'après les normes New European Driving Cycle (NEDC), une consommation de carburant de 4,8 litres aux 100 km, une autonomie de 1 250 km et des émissions de CO2 de tout juste 126 g par km avec un moteur 90 ch 1,3 MultiJet II Euro 5 avec Start&Stop. Dans son segment, c'est le seul modèle ayant une suspension Bi-link. Ce fourgon révolutionnaire a remporté le prix « Fourgon de l'année 2011 ».
Le Fiorino 2011 a également fait son apparition après des mises à jour de ses moteurs, de son tableau de bord, de son intérieur et de ses caractéristiques techniques. Le Nouveau Doblò Cargo, désormais également disponible dans une version « Puissance Naturelle », a été élu « Fourgon européen de l'année 2011 ».

2011

Une fois encore, ce fut l'année du Ducato, avec l'apparition du dernier modèle en date. Le Ducato figure maintenant parmi les meilleures ventes depuis 30 ans, ayant traversé cinq générations et connu d'innombrables succès. Plus de 2,2 millions de véhicules ont été vendus dans le monde entier depuis 1981.
La nouvelle Ducato continue à se distinguer par son design original et bénéficie d'une gamme de moteurs totalement nouvelle, comprenant quatre nouveaux Euro 5  turbo diesels à injection directe, ainsi que des moteurs MultiJet de 110 à 177 ch, agrémentés d'une boîte de vitesse à six rapports. Les modèles les plus récents bénéficient d'une consommation de carburant et d'émissions de CO2 révolutionnaires  (de 6,9 l aux 100 km ou 40,9 MPG et 180 g par kilomètre associés au Start&Stop).
Le Doblò Cargo, véhicule détenteur de records et qui continue à émerveiller, est maintenant disponible dans sa version Work-Up, et constitue un camarade de travail fiable et costaud avec un ratio gabarit/charge utile inégalé. Sa force réside dans sa plate-forme de charge en contre-plaqué : 2,3 m de long ; 1,82 m de large et quatre mètres carrés de surface, et capable de transporter jusqu'à trois europalettes ou 33 caisses de fruits : en somme, toute la place dont vous pouvez avoir besoin pour votre chargement.

2012

La New Fiat Strada a été lancée en tant qu'héritière du modèle phare du marché sud-américain des véhicules commerciaux légers. Avec pas moins de 127 800 unités vendues dans le monde en 2011, la Strada s'est imposée comme le deuxième modèle Fiat Professional le plus populaire après la Fiat Ducato.
Le Nouveau Doblò XL devance un peu plus encore ses concurrents que le Doblò. Son toit surélevé combiné à son empattement long offre un volume qui reste sans égal dans le segment 1B : cinq mètres cubes combinés à une charge utile de 1 000 kg.
Son toit surélevé est très bien intégré à la forme du véhicule et fournit une solution aussi élégante qu'&aérodynamique. Les portes arrière donnent un accès total au compartiment de chargement, de telle manière que les 5 m³ seront pleinement disponibles pour toutes les marchandises.